PLAN DE RELANCE DE L’ETAT

PLAN DE RELANCE DE L’ÉTAT : UN SOUTIEN MAJEUR AU CROUS DE LILLE POUR LA RÉHABILITATION ET LA MODERNISATION DES RÉSIDENCES UNIVERSITAIRES.


Afin de redresser rapidement et durablement l’économie française, un plan de relance exceptionnel de 100 milliards d’euros est déployé par le Gouvernement autour de 3 volets principaux : l’écologie, la compétitivité et la cohésion. 
Suite à l’appel à projet lancé par l’état en Septembre 2020 dans le cadre du plan de relance, le Crous de Lille Nord-Pas-de-Calais a obtenu 12 524 095 € pour le financement de 5 projets autour de la rénovation de son parc.

LES PROJETS FINANCÉS

RESTRUCTURATION DES BÂTIMENTS G ET H DE LA RESIDENCE BOUCHER ET DES BÂTIMENTS M ET O DE LA RÉSIDENCE BACHELARD – CAMPUS CITÉ SCIENTIFIQUE

La subvention de près de 12 M€ obtenue pour le projet de réhabilitation dans le cadre du Plan de Relance de l’Etat va contribuer à réhabiliter 4 bâtiments située sur le campus de la cité scientifique.

Les objectifs recherchés en terme d’amélioration du bâti sont de réduire les coûts d’exploitation de la résidence en améliorant la performance énergétique des bâtiments, rendre les logements attractifs, modernes et connectés ainsi que de remettre aux normes techniques les bâtiments.

Amélioration des performances énergétiques  et environnementales des bâtiments

Gain énergétique du projet

  • Consommation énergie « réference » = 569 991 kWhEF/an par bâtiment
  • Consommation énergie « cible » = 202 770 kWhEF/an par bâtiment

Gain énergétique attendu à livraison = 367 221 kWhEF/an par bâtiment soit un gain énergétique de 188 kWhEF/an/m² par bâtiment

 

Gain environnemental du projet

  • Recours à des énergies renouvelables

> Les bâtiments sont tous raccordés au réseau de chaleur de l’Université qui est en partie fourni en chaleur par la cogénération.

> Installation de candélabres solaires pour assurer l’éclairage public.

  • Utilisation de matériaux à faible empreinte environnementale

> Choix de matériaux de revêtements intérieurs pour leur faible impact sur l‘environnement mais aussi sur la qualité de l’air intérieur (faibles émissions en composés organiques) avec un classement A+ minimum et un label de type Ecolabel/NF.

> Privilégier les matériaux qui possèdent des FDES, ayant des émissions de COV et Formaldéhydes connues et faible. Le bois sur le projet disposera d’un label FSC ou PEFC afin de garantir sa provenance.

  • Recours à des matériaux issus du recyclage ou du réemploi

> Réalisation, par un BET expert en économie circulaire, d’un diagnostic ressources des matériaux qui permettra d’identifier les gisements de matériaux qui présentent un potentiel de réemploi.

  • Action en faveur de la préservation ou de reconquête de la biodiversité

> Eclairage extérieur monodirectionnel et orienté vers le sol. Il sera régulé via une horloge pour assurer un éclairage nocturne réglementaire mais peu impactant sur la faune. Cela contribuera à la création de corridors favorables à l’avifaune.

  • Amélioration passive du confort d’été

> Caractéristiques des vitrages (facteur solaire) qui permettent de limiter le risque de surchauffe, volets roulants sur tous les châssis des logements

  • Gestion et traçabilité des déchets au cours de l’opération

> Mise en place d’un Schéma d’Organisation, de Gestion et Elimination des déchets qui fera partie des pièces contractuelles que les entreprises intervenantes signeront dans le cadre de leur marché. Un objectif de taux de revalorisation des déchets> 70% de la masse totale de déchets générés et 50% en valorisation matière pourrait être fixé dans le programme.

> Les déchets amiantés seront gérés en filières autorisées, dans le respect de l’ensemble des dispositions réglementaires applicables.

> Les déchets inertes et banals pourront être également acheminés vers une plateforme de recyclage où ils seront triés, broyés ou criblés afin d’être valorisés.

 Planning et budget 

  • Lancement de l’avis d’appel public à concurrence en décembre 2021
  • Lancement des travaux

– Juin 2022 à juin 2023 (Bâtiments M et O de Bachelard)
– Juin 2023 à juin 2024 (Bâtiments G et H de Boucher)

  • Livraison du bâtiment :  Bâtiments M et O de Bachelard : juin 2023 / Bâtiments G et H de Boucher : septembre 2024
  • Montant financés : 11 954 094 €

Autres financements

La Métropole Européenne de Lille s’est engagée le 05 juin 2020, à travers la signature du Protocole d’Engagement en faveur du logement étudiant a assurer le cofinancement (12 millions d’euros) , à part égale avec l’Etat, des travaux de réhabilitation des bâtiments M et O de la résidence Bachelard et des bâtiments G et H de la résidence Boucher

RÉHABILITATION ET RÉNOVTION ENERGETIQUE DU BÂTIMENT « ADMINISTRATION » – RÉSIDENCE UNIVERSITAIRE DE BETHUNE

 Planning et budget 

  • Lancement des travaux : Avril 2021
  • Livraison du bâtiment :  fin décembre 2021
  • Montant financés : 570 000 
Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !