La pollution de l’air

Article écrit par Manon Stoffel, éco-ambassadrice du Crous de Lille en service civique

La pollution de l’air résulte d’un mélange complexe de polluants chimiques comme l’ozone, le dioxyde et les oxydes d’azote, le dioxyde de soufre ainsi que les métaux et les particules fines. En gros un bon mélange bien néfaste pour notre santé ! 

Bien que certains polluants de l’air ont des origines naturelles, la grande majorité provient des activités humaines, et oui nous sommes encore en tort… 

Depuis 2013, les particules de l’air extérieur sont classées comme cancérigènes pour l’Homme par le centre international de recherche sur le cancer. Et plus les particules sont fines, plus elles sont capables de pénétrer profondément dans l’organisme et ainsi de passer par la circulation sanguine vers d’autres organes.  

Aujourd’hui, on estime que la pollution atmosphérique est à l’origine de 7 millions de décès prématurés chaque année à travers le monde. 

Source : www.les-crises.fr

 

« La pollution atmosphérique est une menace pour la santé dans tous les pays, mais elle frappe surtout les populations des pays à revenu faible ou intermédiaire, où la situation se dégrade », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus. 

« Respirer un air pur devrait être un droit humain fondamental et une condition nécessaire à la santé et à la productivité des sociétés », a ajouté le Dr Hans Henri P. Kluge, Directeur régional de l’OMS pour l’Europe. 

En France, la pollution de l’air extérieur représente : 

  • 48 000 décès prématurés par an ce qui correspond à 9% de la mortalité en France ; 
  • un coût de la pollution de l’air (extérieur et intérieur) annuel total de 100 milliards d’euros dont une large part liée aux coûts de santé ;
  • des allergies respiratoires liées aux pollens allergisants chez 30 % de la population adulte et 20% des enfants. 

La réduction des émissions de polluants atmosphériques passe par des gestes et habitudes souvent simples à mettre en œuvre. L’amélioration de la qualité de l’air est l’affaire de tous. 

Image 3 : voir Manon

LE CHAUFFAGE 

  • Isoler son logement
  • Faire entretenir son appareil de chauffage bois ou fioul
  • Choisir un appareil performant (chaudière à condensation, poêle à bois labellisé Flamme verte…).
     

LES DEPLACEMENTS 

  • Privilégier la marche, le vélo et les transports en commun
  • Choisir le covoiturage
  • Pratiquer l’éco-conduite (vitesse souple et réduite, usage modéré de la climatisation…) 
  • Entretenir son véhicule, vérifier la pression des pneus 
  • Acheter un véhicule faiblement émetteur et l’identifier avec le Certificat qualité de l’air. 

 Pour en savoir plus sur ce dispositif, consulter le site du ministére de la Transition écologique et solidaire ainsi que la vidéo 

LES DECHETS VERTS

Il est interdit de brûler les déchets verts à l’air libre. Pour s’en débarrasser, il y a plusieurs solutions : 

  • pour les déchets organiques : compostage, paillage, tonte mulching (l’herbe est broyée sur place par la tondeuse) ; 
  • pour les déchets encombrants : collecte sélective. 
Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !